Un bel été, nous nous envolés pour la République Dominicaine, la mythique île d’Hispaniola — partagée avec Haïti — à la découverte de cet eldorado du farniente !

Je dois bien avouer que de Punta Cana, principale station balnéaire, nous n’avions qu’une image en tête : des centaines de kilomètres de plage de sable blanc, bordées de cocotiers et d’eaux turquoise. Ajoutez à cela beaucoup de soleil et vous aurez tous les ingrédients pour des vacances de rêve !

Dignes des plus belles cartes postales,

Punta Cana est principalement reconnue pour lézarder et profiter d’un climat idéal de décembre à avril.

Après 1h de train pour Paris, des heures d’attente à l’aéroport et 9h de vol sur la compagnie XL Airways, nous sommes arrivés de nuit à l’hôtel ( Transfert en bus, inclut à la formule des 10 jours avion, hôtel etc.) Une arrivée rythmée par les tempos de la bachata avant de rejoindre notre chambre au «  Grand Bahia Principe Bavaro*****  » , un complexe haut de gamme aux prestations irréprochables. C’est pourtant loin d’être le concept qui nous séduit le plus pour voyager, mais pour cette fois-ci, on voulait profiter, découvrir et surtout, se reposer !

Punta Cana est alors, la destination de premier choix pour les hébergements All inclusive. Des hôtels à foison, tous, disposant d’un accès direct à la mer.



Après une courte nuit — jet-lag oblige — une claque.
On ne s’attendait vraiment pas à tant de beauté ! Il y a là-bas, des ondes positives et une quiétude qui vous envoute par ce coté paradisiaque que l’on n’a franchement pas l’habitude de voir. Le programme du premier jour été évident : on se repose, on décompresse les pieds dans l’eau, un cocktail à la main (soyons fou !)

Mais comment allais-je faire, moi, qui ne supporte pas rester inactive, les fesses sur un transat plus de 30 minutes… ?
Ni une ni deux, on organise un planning d’excursion auprès de la réception de l’hôtel ( un budget supplémentaire a prévoir, les excursions sont vite coûteuses pour 2 ! ) et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la République Dominicaine n’est pas qu’une destination « All in, on ne fait rien ».
La République Dominicaine regorge de sites diversifiés, historiques et dynamiques.


Là-bas, il y a des incontournables touristiques comme l’excursion sur l’île de Saona.
L’île tropicale de la mer des Caraïbes surnommée « la perle de la côte caraïbe » et classée réserve naturelle où l’on y accède par catamaran.
Si seulement la tempête tropicale n’avait pas fait des siennes… Une mer déchainée, des pluies torrentielles et une grande déception sur le moment.
— Mais ce n’est pas grave, on reviendra ! —


On a finalement trouvé la République Dominicaine que l’on imaginait.

Des réserves naturelles plus belles les unes que les autres, des dégustations de fruits à peine tomber de leur arbre, des rencontres touchantes avec les locaux mais… une pauvreté flagrante à peine les pieds posés en dehors de l’hôtel. Un contraste saisissant face aux multiples hôtels All inclusive luxueux et une inquiétude grandissante pour l’avenir et la préservation de ces trésors naturels.



C’est avéré, la République Dominicaine a bien plus à offrir que du sable blanc, des couchers de soleil et des cocotiers…

Une richesse humaine et une culture incroyable à découvrir.
Une île, deux visions bien distinctes de voyager, mais une expérience enrichissante dont on se souviendra longtemps.